Tout juste un an après notre première tournée en Amérique du Nord qui nous a amené au Québec, Élodie, notre chargée de production, était à la 28è Rencontre d'Automne du ROSEQ à Rimouski, au Québec. Elle nous explique pourquoi un événement comme le ROSEQ favorise les relations avec l’industrie du spectacle.

Bonjour Élodie, peux-tu nous expliquer ce qu'est le ROSEQ et ce que représente cet événement pour la Cie ?

Le ROSEQ est le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est du Québec. Il rassemble de nombreuses structures culturelles pluridisciplinaires à l'Est du Québec et permet l'accueil et la circulation des spectacles sur son territoire. LE ROSEQ organise chaque année la Rencontre d'Automne à Rimouski qui rassemble les membres de son réseau, ainsi que des diffuseurs du Québec d'autres réseaux et des producteurs de spectacles (artistes et agents). Pour Alcoléa & cie, il s'agit d'un événement professionnel majeur au Québec, avec la Bourse RIDEAU en février, afin de rencontrer dans un même lieu les programmateurs de spectacles francophones au Canada avec qui nous sommes en relation pour construire de nouveaux projets.

L'objectif est donc d'y faire des rencontres ?

Oui, notre participation au ROSEQ a pour objectif de développer nos réseaux, la visibilité de nos activités et mettre en place de nouvelles collaborations avec les diffuseurs québécois.

Comment s'inscrit le ROSEQ dans la démarche globale de diffusion de la Cie à l'international ?

La rencontre avec les diffuseurs est une étape importante pour la Cie. Dans le cadre du ROSEQ, cela permet d'ancrer notre relation avec nos partenaires québécois et d'assurer le développement de notre activité.
Nous préparons actuellement nos prochaines tournées en Amérique du nord qui auront lieu en 2020 et 2021. Participer au ROSEQ nous permet de rencontrer des diffuseurs de territoires éloignés qui ne sont pas toujours représentés à la Bourse RIDEAU à laquelle nous participons depuis 2018. Il s'agit ainsi d'étendre nos actions plus largement sur le territoire canadien. Par ailleurs, nous y présentons notre ciné-concert Méliès mais aussi nos Inattendues, notre sieste littéraire et musicale ainsi que nos créations In situ.

Qui avez-vous rencontré au ROSEQ ?

Nous y avons rencontré des diffuseurs de l'Est du Québec et plus largement du territoire francophone canadien ainsi que des artistes et agents artistiques.

Y a t-il des particularités du spectacle vivant au Québec ?

Une des particularités qui marque cet événement est la notion d'accessibilité géographique. Le Canada est en effet un très vaste territoire. Rimouski située à 7h de route de Montréal est déjà considérée comme un territoire éloigné. Beaucoup de programmations artistiques se font par conséquent en réseau (plusieurs réseaux existent au Québec, ciblés par région) afin d'optimiser les frais de déplacements, de production et de diffusion. Les collaborations entre diffuseurs sont donc très importantes et influent sur les choix de spectacles et leur diversité.

roseq quebec rimouski